Création littéraire en résidence : une approche géopoétique et géoculturelle de l’espace

Palavras-chave: territoire, études littéraires, géographie, résidence d’auteurs, médiations

Resumo

D’un point de vue épistémologique et méthodologique, cet article analyse les apports des théories des interactions entre espace et création en privilégiant notamment la géopoétique, la géocritique et la géographie culturelle. A partir de cet état des lieux d’un écosystème théorique cartographiant les territoires critiques de l’espace en fonction de divers périmètres scientifiques, l’enjeu est de saisir quelles sont les approches conceptuelles de l’espace, du territoire mis en œuvre par les études littéraires et la géographie. Ensuite, dans une perspective croisant « géographie littéraire » et sciences de l’information et de la communication, l’étude propose de redécouvrir le territoire en montrant l’intérêt d’un dispositif culturel spécifique : la résidence d’auteurs. Grâce à une étude de terrain menée, cette analyse permet de combiner  une étude des formes littéraires qui façonnent l’image des lieux et une réflexion sur les liens qui unissent la création littéraire à l’espace sociétal. Entre topophilie, topographie des lieux (« poèmes paysagers », « poèmes de la frontière ») et interactions (création collective), l’objectif scientifique est donc de montrer, comment la géopoétique renouvelle fortement l’approche territoriale pour les institutions culturelles, grâce à une configuration spatiale différente qui articule littérature contemporaine et médiations.

Como Citar
Bisenius-Penin, C. (2018). Création littéraire en résidence : une approche géopoétique et géoculturelle de l’espace. Cadernos De Literatura Comparada, (38), 45-65. Obtido de http://ilc-cadernos.com/index.php/cadernos/article/view/462