Géographie exotique et imaginaire de la danse: la révélation de la danse espagnole dans 'De Paris à Cadix' d’Alexandre Dumas

  • Bénédicte Jarrasse
Palavras-chave: récit de voyage, Espagne, danse, Alexandre Dumas, géographie

Resumo

Le récit de voyage romantique en Espagne se construit à partir de figures imposées. La danse, perçue d’emblée comme signe d'hispanité, est l’une d’entre elles. Le récit d’Alexandre Dumas, De Paris à Cadix (1847), témoigne ainsi de l’union consubstantielle de la danse et de l’Espagne. Ce voyage, placé sous le signe de l’euphorie, trouve un aliment et un prolongement dans la danse, compagne naturelle de la fête. Pour l’écrivain-voyageur, la danse relève avant tout de la “chose vue”. Elle se prête idéalement au fragment et à une poétique de l’impression. Révélée dans sa géographie native et dans des espaces propices au rêve, elle devient le creuset d’un imaginaire qui vient mettre à l’épreuve les représentations familières. C’est pourtant dans le dépassement du pittoresque que réside l’enjeu de la danse de l’ailleurs, lorsque, par-delà les particularismes, elle parvient à toucher une forme d’essence universelle.
Publicado
2015-12-27
Como Citar
Jarrasse, B. (2015). Géographie exotique et imaginaire de la danse: la révélation de la danse espagnole dans ’De Paris à Cadix’ d’Alexandre Dumas. Cadernos De Literatura Comparada, (33). Obtido de https://ilc-cadernos.com/index.php/cadernos/article/view/293