Le tournant spatial: vue d’ensemble (provisoire)

  • Maria Hermínia Laurel
Palavras-chave: tournant spatial, espace en littérature, tournant spatial et études littéraires, géographie littéraire

Resumo

En ce moment où le “tournant spatial” semble séduire les chercheurs en études littéraires, il conviendrait sans doute de nous interroger sur les raisons d’être de ce mouvement qui, n’étant pas d’origine française à ses débuts (l’expression même de “spatial turn” est employée dès la fin des années 1990 par le géographe américain Edward W. Soja), a pourtant déjà acquis une place déterminante dans la pensée française contemporaine, engendrant, à son tour des directions de recherche reconnues, appuyées par une bibliographie théorique et méthodologique consistante (citons, bien que de façon réductrice, les noms de Kenneth White, de Bertrand Westphal, de Michel Collot ou d’Alain Milon). Par la suite, le moment est sans doute venu de nous attarder également sur quelques notions-clés de ce mouvement, afin de les situer dans les contextes respectifs. Il en va ainsi de notions comme “lieu”, “territoire”, “espace”, “géographie”, “paysage”, parmi d’autres qui, tout en faisant appel à des apports interdisciplinaires, traversent les courants critiques qui s’intéressent à la problématique générale de l’ “espace” en littérature actuellement.

Publicado
2015-12-27
Como Citar
Laurel, M. H. (2015). Le tournant spatial: vue d’ensemble (provisoire). Cadernos De Literatura Comparada, (33). Obtido de https://ilc-cadernos.com/index.php/cadernos/article/view/301