Aux confins de l’Europe et au croisement des genres: l’Andalousie des Romantiques, un paradis perdu de l’écriture

  • Nikol Dziub
Palavras-chave: voyageur romantique, fictionnalisation du lieu, croisement des genres, Andalousie

Resumo

Le voyage romantique en Andalousie est l’occasion de remettre en question les structures nationales européennes confrontées à des cultures locales plurielles. Ce voyage aux confins de l’Europe, dans une région hybride où le mauresque voisine avec le gothique, est aussi une traversée des genres : l’Américain Irving introduit ainsi avec adresse la fiction dans le voyage, et aux fantaisies de Théophile Gautier se mêle un fantastique à la Goya. Pour évoquer ce jamais-vu géographique, il faut recourir au merveilleux hyperbolique des Mille et Une Nuits – quand on ne bute pas sur l’indicible, comme Edmondo De Amicis qui peine à faire surgir de la page blanche les féeries orientales. Si le voyageur romantique est à la recherche d’une terre pétrie de légendes, le récit métanarratif de sa quête contribue à forger le mythe de l’Andalousie comme paradis perdu de l’écriture.

Como Citar
Dziub, N. (2015). Aux confins de l’Europe et au croisement des genres: l’Andalousie des Romantiques, un paradis perdu de l’écriture. Cadernos De Literatura Comparada, (33). Obtido de https://ilc-cadernos.com/index.php/cadernos/article/view/304