Cabral, Césaire, Du Bois : Trois Voix Atlantiques pour Amplifier la Portée des Luttes d’Émancipation

Palavras-chave: Atlantique noir, Cabral, Césaire, Du Bois, émancipation

Resumo

L’Atlantique noir est devenu un outil de référence pour les études postcoloniales. La notion fait sens lorsqu’il s’agit d’étudier les présences de l’hyperviolence et des luttes d’émancipation dans des œuvres littéraires et des parcours politiques. Nous reviendrons d’abord sur le lien entre l’Atlantique et la notion d’identité. Ce lieu où se donne à voir, à lire et à entendre une multitude de biens symboliques, tend en effet à favoriser des identités excentrées, moins marquées par un nous enraciné et exclusif. Cet article se penchera ensuite sur la façon dont Cabral, Césaire et Du Bois ont, à partir de cet espace symbolique, pensé les formes de l’émancipation. Envisagée à partir du Sud global, l’émancipation requière un espace analytique dépassant le cadre local. Nous montrerons que l’Atlantique s’impose non comme une ressource parmi d’autres, mais comme une nécessité face à la nature de l’objet étudié.

Como Citar
Schurmans, F. (2019). Cabral, Césaire, Du Bois : Trois Voix Atlantiques pour Amplifier la Portée des Luttes d’Émancipation. Cadernos De Literatura Comparada, (40), 91-117. Obtido de https://ilc-cadernos.com/index.php/cadernos/article/view/537
Secção
Artigos